Feature

Une Culture, ca se Célèbre!

André Charlebois

Chaque élève qui se présente dans une classe de français langue seconde arrive avec un riche bagage culturel, prêt à être partagé avec la communauté scolaire. Il s’agit pour l’enseignante ou l’enseignant de puiser dans cette richesse culturelle que représentent ses élèves et de les motiver afin d’enrichir leurs interactions avec leurs camarades.

En se servant de Eactivité du Passeport, tel quexpliqué dans le dernier numéro de Voice, automne 2004 vol 7, n° 1, l’enseignante ou l’enseignant peut amener les élèves à partager leur culture personnelle. Tout en permettant à l’élève de s’exprimer en français, cet exercice l’amène à partager avec ses camarades un aspect important de son identité. Cette démarche est une étape clé dans la sensibilisation à la culture de la communauté étudiante.

Dis-moi ce que tu célèbres!

Dans un premier temps, l’enseignante ou l’enseignant fait un sondage auprès des élèves afin de les sensibiliser sur leur propre culture. Les élèves ont donc comme tâche de vérifier auprès de leurs parents ou grands-parents les origines de leur famille. Cette tâche se veut une préparation pour l’étape suivante.

Ensuite, chaque élève fait une recherche sur sa culture afin d’inventorier les traditions et les célébrations qui lui sont propres. Le bref questionnaire qui suit peut être utilisé comme feuille de route, ce qui permettra à l’élève d’effectuer sa recherche de façon ordonnée et simplifiée. Cette deuxième étape favorise l’acquisition du respect des différentes cultures présentes dans la communauté.
Feuille de route - Recherche sur ma culture

1 - Mon nom au complet
2 - Mon pays d’origine
3 - Mon origine ethnique
4 - Une célébration propre à ma culture
5 - Une tradition unique à ma culture

Il est possible d’effectuer cette recherche en français; toutefois les élèves auront besoin d’être guidés au niveau du vocabulaire et des expressions recherchés. L’enseignante ou l’enseignant peut fournir un petit lexique avec les mots recherchés afin de faciliter la reconnaissance du vocabulaire français.

Après cette recherche, les élèves sont regroupés selon leur culture, si possible, et ils font un partage de leurs résultats. Les voilà maintenant prêts à présenter les points essentiels de leur information au reste de la classe. Cette présentation peut même être faite dans le cadre d’une mini-foire culturelle où seront invités les parents et les autres élèves de l’école.

La culture canadienne-française!

Le document ministériel The Ontario Curriculum, French as a Second Language: Core French, Grades 4 - 8 est très clair en ce qui a trait à la culture canadienne-française dans la classe de français de base. Voici l’énoncé tel qu’écrit dans le domaine de la communication orale:

Students should also have opportunities to gain an appreciation of French culture in Canada and in the world.

Le Ministère de l’éducation de l’Ontario confère ainsi à ses enseignantes et enseignants l’obligation d’inculquer cette appréciation de la culture francophone à leurs élèves. Cette tâche peut venir à la suite du survol que les élèves auront fait de leur propre culture, tel que mentionné précédemment.

Célébrons la culture canadienne- française!

Si on donne comme exemple la culture canadienne-française, on regardera de façon plus approfondie les aspects de cette culture qui peuvent intéresser davantage les élèves. Les fêtes et les célébrations sont souvent ce qui attire l’attention des élèves. Voici quelques-unes des traditions célébrées dans les différentes provinces du Canada et qui peuvent intéresser la communauté:

1- La fête de la Sainte-Catherine (le 25 novembre)
2- Noël et le Jour de l’An (fin décembre et début janvier)
3- Le Carnaval de Québec (mi-février)
4- Le Festival du Voyageur (mi-février)
(Manitoba)
5- La Fête de Dollard (troisième lundi de mai)
6- La Saint-Jean-Baptiste (fête des Canadiens- Français, le 24 juin)
7- L’Assomption (fête des Acadiens, le 15 août)

Comme on peut le constater, il existe plusieurs événements à être célébrés, dépendant de la province où les gens habitent. Pour les besoins de cet article, choisissons le Carnaval de Québec, une activité fort populaire chez les élèves, le Bonhomme Carnaval étant une des mascottes les plus reconnues au Canada français. Mais d’où vient le célèbre carnaval ? Le guide national d’animation culturelle Debout!, publié par la Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants, résume bien les débuts de cette célébration de l’hiver canadien.

« Membre de la première colonie française à Port-Royal (N.-É.), Champlain décide d’agrémenter les rudes soirées d’hiver en instituant I' Ordre du bon temps. Puis, plus de trois siècles plus tard, naît à Québec la tradition du carnaval, avec le Bonhomme Carnaval, le concours de sculptures sur neige et le célèbre défilé. Le froid de l'hiver stimule le peuple canadien-français à manifester sa joie de vivre! »

Muni de cette information préliminaire, renseignante ou renseignant de français langue seconde peut maintenant inviter ses élèves à approfondir leurs connaissances. Voici quelques suggestions d’activités qui permettront aux enseignantes et enseignants de mettre en pratique l’intégration de la culture à leur enseignement.

1-Présenter un thème d’enseignement basé sur le Carnaval d’hiver. À raison d’une période de 30 à 40 minutes par jour, les élèves apprennent certains aspects du carnaval:

Jour 1 : présenter le vocabulaire essentiel du carnaval: le défilé, le Bonhomme, la neige, le traîneau, la sculpture, le Palais, la glace, etc.;
Jour 2 : visionner un film ou une émission sur le carnaval;
Jour 3 : apprendre la chanson du carnaval ou la chanson du Voyageur (chantée sur l’air de la chanson traditionnelle « Chevaliers de la table ronde »);
Jour 4 : inviter les élèves à présenter un sketch ou un dialogue (1 à 2 minutes) en se servant du vocabulaire appris durant la semaine;
Jour 5 : si possible, amener les élèves à participer à quelques activités typiques du carnaval: glisser, patiner, faire une sculpture de glace, etc.

2-Inviter les élèves des classes du niveau intermédiaire à organiser un mini-carnaval pour les élèves des classes du niveau primaire et moyen. Sous la direction de l’enseignante ou de l’enseignant de français seconde, les élèves se regroupent en équipes. Chaque équipe organise une activité qui peut avoir lieu à l’extérieur ou à l’intérieur. La collaboration de tout le personnel enseignant est de mise afin d’assurer le succès d’un tel projet. D’ailleurs, cette participation ne peut être qu’enrichissante pour tous. Le site Internet « www.fesfo. ca » offre plusieurs suggestions qui aideront les élèves et le personnel enseignant à créer une telle activité.

Apprécier la culture canadienne- française

En somme, l’appréciation de la culture canadien- ne-française s’acquiert par le biais de plusieurs activités. Mais il ne faut pas oublier qu’au-delà de toutes ces activités amusantes et énergiques, chaque personne est le reflet de sa culture, souvent inconnue ou méconnue par les élèves et la communauté. En l’occurrence, cette personne est l’enseignante ou l’enseignant de français langue seconde. À travers les interactions quotidiennes avec les élèves, le personnel enseignant et la communauté, l’enseignante ou l’enseignant de français langue seconde devient un ambassadeur de cette culture qu’est la sienne.

Bonne chance dans cette quête ... et en avant la musique!