Feature

Veux-tu etre dans mon equipe?

André Charlebois

La classe de fran^ais langue seconde est un milieu rempli de vitalite, de joie, de connaissances, de culture et de besoins differents. Chaque eleve y arrive avec un bagage d'experiences qui refletent sa famille et son milieu social. L'enseignant ou benseignante de fran^ais langue seconde doit done adapter son programme a ces differentes exigences-un defi pour le moins difficile mais quand meme realisable.

L'apprentissage cooperatif se veut une strategic d'enseignement qui permet aux eleves d'acquerir des connaissances academiques, ainsi que des habiletes sociales qui serviront au bon fonctionnement de l'equipe, tant dans le groupe-classe qu'en dyade ou en groupe de quatre membres

11 est aussi primordial de se rappeler qu'un des elements les plus importants de l'apprentissage cooperatif est l'interdependance qui se cree au sein de l'equipe. Ce climat de confiance est essentiel afin que les eleves se sentent a l'aise en travaillant avec leur partenaire.

Dans la classe de fran^ais langue seconde, l'interdependance revet une importance encore plus grande alors que les eleves sont genes ou hesitants afin de s'exprimer dans la langue seconde.

II existe plusieurs strategies qui developpent l'interdependance en classe. L'enseignant ou l'enseignante doit planifier une telle activite lors de la le^on de fran^ais, car ce sentiment de confiance n'est pas inne chez les eleves. Void done quelques idees simples et pratiques qui permettront aux enseignants et enseignantes de fran^ais langue seconde de mettre en pratique cet element de l'apprentissage cooperatif, tout en visant a rencontrer les attentes d'un curriculum charge de contenu. Pla^ons-nous dans le contexte suivant :

  • L'enseignant ou benseignante de fran^ais langue seconde, programme de base, arrive dans la salle de classe, qui n'est pas la sienne.
  • Les eleves sont assis a leur pupitre, attendant avec impatience, l'enseignant ou benseignante qui saura les captiver durant les 30 minutes de la classe de frangais. Le defi pour l'enseignant ou benseignante est de taille.
  • « Comment faire une activite cooperative, vite et simple, qui piquera la curiosite de mes eleves et qui les encouragera a travailler en equipe? » songe l'enseignant ou benseignante.
  • Voici enfin quelques recettes qui simplifieront la tache de tout enseignant ou enseignante au prise avec ce defi :

Le jeu de cartes

Dans cette activite fort simple a realiser, l'enseignant ou benseignante distribue au hasard les cartes a jouer aux eleves. Le but est de creer des groupes de deux ou quatre eleves, selon le besoin de l'activite a accomplir. Les directives pour le regroupement sont claires, selon le desir de l'enseignant ou l'enseignante : les as se regroupent ensemble, les valets ensemble, creer une suite de cartes dans la meme sorte... Si le nombre d'eleves est impair, il faut que chaque membre de l'equipe ait un role precis lors de la tache a accomplir afin que personne ne soit laisse de cote.

Afin d'assurer un meilleur equilibre dans le groupe, l'enseignant ou l'enseignante peut ajouter d'autres directives, telles avoir un nombre equilibre de gargons et lilies. II ou elle devrait aussi s'assurer qu'il y ait un nombre partage d'eleves forts et d'autres qui eprouvent des difficultes dans la meme equipe.

Les equipes de travail ainsi creees, l'enseignant ou l'enseignante invite les eleves a se trouver un nom qui represente le groupe. On procede ensuite a l'activite pedagogique.

La ligne

Cette activite de formation de groupes encourage aussi les eleves a developper I'interdependance au sein du groupeclasse, ainsi qu'a l'interieur de leur propre equipe. Alors que l'enseignant ou l'enseignante de frangais de base continue a se promener de classe en classe, il est parfois difficile d'organiser les eleves en equipes en se servant de strategies plus exigeantes. Le niveau de langue doit etre adapte au niveau des eleves, tout en leur permettant de bouger et d'avoir le sentiment d'accomplir une activite valorisante et ce, dans la langue seconde.

Dans cette activite, encore fort simple a comprendre et a realiser, l'enseignant ou l'enseignante invite les eleves a se lever et de se placer en ligne selon un \ ordre precis et determine. Par exemple, ! on peut inviter les eleves a se placer en | ligne selon la date de leur anniversaire. Les eleves posent la question : « Quelle f est la date de ton anniversaire? » a leurs camarades. Une fois la date trouvee, l'eleve dit « Je vais ici » et se place au bon endroit dans la ligne.

Les questions posees aux eleves peuvent varier selon le theme a l'etude (les vetements, les animaux, les nombres...), Page des enfants, leur rang dans la famille, les couleurs preferees placees selon les couleurs de l'arc-en-ciel. ...Enfin, toute question a laquelle les eleves peuvent repondre en un mot s'avere le genre de question qui permet de realiser cette activite.

Une fois la ligne creee, l'enseignant ou l'enseignante peut maintenant faire une equipe en comptant les eleves par groupe de deux ou quatre, selon les besoins de la tache. Les eleves aiment cette activite car elle permet a tous et chacun de se deplacer, de parler fran^ais dans un cadre precis et de rencontrer des camarades de classe.

L'interdependance commence a se creer alors que les eleves partagent maintenant un point commun au sein de l'equipe. Il est important pour l'enseignant ou l'enseignante de se servir de cette connaissance des eleves entre eux.

Le passeport

Cette activite a pour but de mousser l'interdependance au sein des equipes qui ont deja ete formees. Les applications de cette activite peuvent etre utiles afin de combler un bon nombre de besoins dans l'apprentissage cooperatif.

Pour cette activite, il est necessaire que chaque eleve ait une carte de fichier ou une feuille de papier pliee en deux. L'eleve ecrit son nom dans le milieu de la fiche et divise le reste de la fiche en quatre parties. Chaque partie de la fiche servira a dessiner ou ecrire une caracteristique personnels de l'eleve.

Selon le niveau de langue qu'ont acquis les eleves, l'enseignant ou l'enseignante invite chacune et chacun de repondre a la question, trouver un enonce ou faire un dessin qui illustre la reponse.

Le but de cette activite est de permettre aux eleves de partager certains points d'interet personnel, tout en apprenant a connaitre ses camarades de classe.

Ainsi, l'eleve est invite a ecrire ou dessiner, selon le cas, des caracteristiques sur les points suivants : date de naissance, animal prefere, lieu prefere, endroit ou il habite, un symbole qui le represente. Enfin, tout ce qui peut motiver les eleves a parler frangais, selon ses capacites, tout en partageant des points personnels, sont des pretextes afin de mieux connaitre les eleves.

Les eleves sont ensuite invites a partager le contenu de leur passeport avec les membres de leur equipe. L'enseignant ou l'enseignante recueille ensuite tous les passeports et peut ensuite s'en servir afin d'exploiter des strategies cooperatives avec ses eleves. Il peut etre preferable de faire cette activite un peu plus tard durant l'annee scolaire, alors que les eleves auront acquis une meilleure connaissance de la langue et auront aussi connu des situations d'apprentissage cooperatif.

Ces quelques suggestions d'activites cooperatives ont servi a maintes reprises chez les enseignants et enseignantes de fran^ais langue seconde a faire la mise en oeuvre de l'apprentissage cooperatif chez leurs eleves. Il s'agit maintenant pour vous d'en faire l'essai, tout en procedant a petits pas, en vous assurant ainsi d'un veritable succes.

Ressource : Jim Howden, Huguette Martin, La cooperation au fil des jours , Editions Cheneliere/McGraw-Hill, Montreal, 1997

André Charlebois recently retired as education coordinator, second languages, with the Upper Canada DSB. He is currently a professor at the University of Ottawa, where he teaches undergraduate students in the second language teaching program.