Feature

L'intérgration de la technologie

Tania Sterling
Tags: 

Motiver des élèves de français cadre, niveau intermédiaire, n’est pas chose facile. Or la technologie s’avère un des meilleurs outils pour y parvenir. Après les succès obtenus dans mes classes, je me suis aperçue qu’il existait en fait un grand nombre de possibilités quant aux façons d’intégrer la technologie.

La première partie de cet article décrit les multiples avantages de l’intégration de la technologie : avantages pour le prof de français, pour les étudiants et pour les autres profs de classes core.

La deuxième partie décrit en détail les étapes à suivre pour planifier une unité sur l’intégration de la culture canadienne, de la technologie et des arts plastiques dans un programme de 7e année, français cadre.

INTRODUCTION

Cette année, j’ai l’occasion de travailler dans un environnement unique et novateur, où des intelligences multiples sont intégrées et où chaque prof est encouragé à employer des approches nouvelles. À l’école R.J. Lee, à Brampton, ce qui nous distingue des autres écoles publiques, c’est notre organisation, notamment les « block timetables » qui en font partie intégrante. R.J. Lee est unique sur trois plans:

1. Un groupe d’élèves très motivé
Dès la l ere année, on propose aux élèves des sujets facultatifs qu’ils peuvent choisir en fonction de leurs intérêts personnels; ils font leur choix au début de chaque trimestre. Bien entendu, des systèmes sont en place pour assurer que chaque étudiant a accès aux cours obligatoires qui correspondent à son niveau.

2. Des sujets créatifs
Ce système fait que les élèves de R.J. Lee ont l’habitude d’avoir à leur disposition des sujets un peu différents et créatifs tels que Math Olympics, Drumming, Survivor et Virtual Café. Les « exploratories » essaient de développer chacune des intelligences multiples tout en répondant aux objectifs du Ministère. De même, les enseignants « exploratory » collaborent avec le prof de classe CORE au moment de la préparation des bulletins.

3. Des approches non-traditionnelles
Le modèle des « block timetables and exploratories » est employé dès la 5e année, et son succès est indiscutable. Les étudiants répondent bien à ces approches différentes dans des domaines variés.

Lorsque j’ai appris que j’allais enseigner le FLS aux 8 e années dans cette école en particulier, je me suis dit : « Si ces gens sont habitués à des approches nontraditionnelles pour d’autres sujets et ça fonctionne bien, pourquoi ne pas enseigner le FLS de la même façon ? Peut-être aurai-je plus de succès qu’avec les méthodes traditionnelles? » La réponse ? OUI ! ! !

D’après mon expérience, la clé du succès dans les programmes de FLS c’est l’intégration de la technologie. En intégrant la technologie dans un programme de base, comme Passages 2, livre + cahier, les élèves seront plus motivés et ils auront hâte de vous voir la prochaine fois. Quant à la motivation, est-ce que ça ne serait pas fantastique d’entendre « When do we get French again ! » ou bien « Est-ce qu’on peut utiliser des ordinateurs encore aujourd’hui? » winter

Première Partie
Passons, maintenant, aux avantages précis de cette intégration.

Avantages pour le prof de français
Pour commencer, dès que je leur donne une activité à faire sur l’ordinateur, je n’ai plus qu’à les surveiller ! Les élèves sont plus motivés et présentent moins de problèmes de comportement que dans le passé. Si vous n’avez pas un laboratoire d’ordinateurs à votre disposition tout le temps, essayez de le réserver pour une seule période, comme récompense pour un travail bien fait. Et si vous avez un seul ordinateur à votre disposition dans la classe, trouvez des façons de l’utiliser. Demandez aux étudiants de faire des suggestions quant aux façons d’intégrer l’ordinateur dans leur programme. Je vous assure qu’ils auront des idées créatives. L’avantage le plus évident est peut-être bien le fait que vos élèves attendent maintenant avec impatience votre prochaine rencontre. Quel plaisir pour nous, les profs de français !

Avantages pour l’élève
Il me semble que grâce aux ordinateurs et à Internet, le français devient un sujet beaucoup moins intimidant. Les élèves constatent très vite qu’ils peuvent s’amuser en utilisant le peu de français qu’ils possèdent. La langue ne représente plus un obstacle; elle devient plutôt un outil pour apprendre et, parfois, pour créer quelque chose d’intéressant et d’unique.

Avantages pour les profs de classe
En même temps, la technologie représente un bon véhicule pour promouvoir le programme de FLS parmi nos collègues et l’administration scolaire. En collaborant avec des profs de classe CORE, on peut créer des activités diverses qui répondent aux objectifs du Ministère non seulement pour le FLS, mais pour d’autres domaines aussi. On fait partie de leur équipe et on les aide avec le gros travail de préparation des notes pour le bulletin. Comme on le sait, si quelqu’un peut contribuer et aider à réduire le nombre de nos responsabilités, notre regard vis-à-vis de cette personne est très positif. Dans une situation comme celle-là, le prof de français ne sera plus considéré comme la personne qui arrive uniquement pour les réunions de planification.

Deuxième Partie
Cet exemple utilise Corel Presentations Suite 8.0 pour créer une activité qui répond aux objectifs du Ministère dans deux domaines : FLS cadre et Arts plastiques.

Titre : Une présentation multimédia en français sur le Groupe des Sept et la peinture canadienne
Sujets : 7e année fls cadre, Arts plastiques
Durée : 5-7 périodes, 40 minutes

Avant de commencer, il faut savoir :

  • Y-a-t’il des ordinateurs à ma disposition ? Combien ? Où ?
  • Comment est-ce que je réserverai ces ordinateurs ? Pour combien de périodes ?
  • Est-ce que cette note sera incluse sur le bulletin pour le prof de classe* ?
  • Est-ce que les élèves savent déjà comment naviguer sur Internet ?
  • Ont-ils tous remis leurs formulaires d’autorisation à utiliser Internet ?

* Notez Bien : Dans les deux cas, il est entendu que vous collaborerez avec le/la prof de classe CORE pour compléter cette activité.

Objectifs du Ministère :T FLS cadre + T Arts plastiques

The student will be able to:

(7e FLS cadre) make revisions to language in form, content, and organization (e.g., sequence of sentences, agreement of irregular adjectives), using resources and feedback.

(7e FLS cadre) give an oral/visual multi-media slide show presentation of fifteen to twenty sentences in length

(7e Arts plastiques) explain preference for specific art works, with reference to the artist’s intentional use of the elements and principles of design

En faisant d’abord de la recherche sur la peinture canadienne et le Groupe des Sept, vos élèves approfondiront leurs connaissances et ils seront plus habiles à défendre leur préférence artistique. Cette démarche aide à éveiller et soutenir la curiosité et l’intérêt des élèves. Après avoir décidé des éléments sur lesquels vous insisterez pour le projet, voici quelques scénarios possibles qui vous aideront à l’introduire.

Deux Scénarios

Scénario 1 : Faites une excursion au musée de votre région qui offre des oeuvres canadiennes. Si vous en avez l’occasion, profitez d’une expérience formidable et authentique en visitant la collection McMichael à Kleinburg afin d’apprécier la grande collection du Groupe des Sept. Pour plus de renseignements, appelez le musée au (905) 893-1121 ou visitez leur site web à www.manichael.com. Selon le niveau de * vos élèves, vous pouvez même faire la visite guidée en français ! Après la visite, il y a un studio où les élèves peuvent participer à un atelier et créer leur propres peintures. C’est très enrichissant sur les plans culturel et artistique.

Scénario 2 : Si une excursion n’est pas possible, faites faire à vos étudiants une visite virtuelle de cette collection. Visitez la section Canadian Art à www.mcmichael.com/canart.htm et faites passer à vos élèves le test sur www.mcmichael.com/quiz-htm. Le site est très riche, alors amusez-vous en l’explorant.

PROCESSUS : LES ÉTAPES À SUIVRE
Voilà, ils sont prêts à faire un peu de recherche !

Première Étape : la recherche sur l’artiste choisi et son style préféré

Pour commencer, il serait utile que les étudiants soient informés sur l’artiste qu’ils ont choisi. C’est à vous de décider des informations obligatoires. Comme point de départ, vous pouvez exiger de la recherche sur la vie de l’artiste, sa formation et son influence sur le Groupe des Sept.

Étant donné que vos élèves ont déterminé quel artiste ils préfèrent, il est important qu’ils soient capables de vous expliquer pourquoi. Pour ce faire, il faut qu’ils apprennent le vocabulaire nécessaire.

Armé de quelques données sur l’artiste et d’un bon vocabulaire, l’élève peut ensuite sélectionner et analyser trois ou quatre tableaux réalisés par l’artiste choisi. Cette étude lui donne l’occasion d’utiliser son nouveau vocabulaire et de partager avec ses camarades de classe ses raisons personnelles d’avoir choisi cet artiste et cette peinture.

Deuxième Étape : la rédaction du contenu pour la présentation

Pour guider la rédaction du contenu de la présentation multimédia à la fin de cette unité, j’ai trouvé que les élèves avaient besoin d’être guidés. Je leur donne une feuille de route pour les aider à compléter les tâches en ordre. De plus, la feuille de route aide l’étudiant à s’assurer qu’il n’a rien oublié. Quant à l’évaluation, voir le barème d’évaluation pour des critères à considérer. Il est conseillé de partager votre barème d’évaluation avec vos élèves au début de l’unité afin qu’ils sachent exactement quoi faire pour réussir à la fin.

Troisième Étape : la création des présentations

Muni du brouillon, l’élève commence à développer la présentation multimédia. Voir la feuille de route à la page 220.

Quatrième Étape : les présentations orales/visuelles et l’évaluation finale

Demandez aux élèves de faire une présentation orale devant la classe.

SUGGESTION : Faire une copie du schéma d’évaluation ci-joint pour chaque élève. Pendant la présentation, souligner le niveau (Level 1-4) qui correspond au critère que vous évaluez. Il faut simplement prendre note de la note finale et donner le schéma à l’élève.

CONCLUSION

D’après ce que j’ai pu constater depuis le mois de septembre, il peut être avantageux de considérer et d’incorporer les approches qui fonctionnent bien dans les classes de nos collègues. Même si certaines de ces approches m’intimidaient au début ou n’étaient pas de mon style, je me suis rendue compte que les façons d’intégrer les intelligences multiples dans notre enseignement sont illimitées. Il s’agit de déterminer son degré de confort vis-à-vis telle ou telle approche et d’essayer celle qui convient. Dès que j’ai pu observer l’enthousiasme et la motivation que suscitait mon approche, j’étais encore plus inspirée. Comme on vient de le voir, les avantages sont faciles à identifier. De nouvelles approches sont aussi stimulantes pour les profs que pour les élèves. Amusez-vous et bonne chance ! NOTE: La feuille de route est également disponible en version MS Powerpoint. Pour en obtenir un exemplaire, ou pour obtenir une liste des ressources et des liens, veuillez vous adresser à l’auteure, Tania Sterling, à : tania.sterling@peelsb.com

Tania Sterling began teaching French immersion in 1992. She now teaches grade 8 Core French and Technology at Robert J. Lee Public School with the Peel District School Board. New to the Multiple Intelligence model, she fs enjoying finding ways to integrate technology to address different learning strategies and needs of her students.

RELATED STORIES

teaching friend headline in graphic format

I wanted to assess my students’ abilities to write simple French words that we had been using in class every day for two weeks. I gave them a list of the words that would be on the quiz so that they would have an idea of what would be expected of them.

illustration of young girl

Pour les enseignants ontariens de français, programmes de base et d’immersion, la planification et l’organisation de leurs programmes se déroulent chaque jour en tenant compte de ces questions importantes.